Le panorama de Yadegar Asisi sur Berlin divisé replonge le visiteur dans le quotidien d’une journée d’automne, dans les années 1980 avec le mur de Berlin. La vie alternative à SO 36 à Berlin-Ouest avec ses punks, ses maisons occupées, un squat ou un zoo à Kreuzberg est totalement séparée de la vie à Berlin-Est. Et pourtant à un jet de pierre seulement. Un no man’s land et une zone frontière séparent le quartier ouest du quartier est, la RFA de la RDA, le capitalisme du communisme. L’image circulaire géante montre à quel point la normalité de la ville divisée était banalement quotidienne et subtilement cruelle.Une musique et un tapis sonore originaux de Eric Babak complètent l’expérience du panorama.

À l’entrée, une centaine de photos de témoins de l’époque du mur de Berlin et de sa chute en 1989 préparent au projet.

exposition permanente